CCI 47

Mot de passe oublié ?
Recherche
INNOVATION 47
Profil
de l'entreprise
Tél. 05.53.69.36.30.
Site Internet : Courriel :
Adresse :
Bonnel - BP 5
47480 PONT-DU-CASSE

DE SANGOSSE

Tél. 05.53.69.36.30.
Site Internet : http://www.desangosse.com

Adresse : Bonnel - BP 5
47480 PONT-DU-CASSE
Dirigeant : Nicolas FILLON
Qualité : DG

SIRET : 30016389600016
Secteur d'activité : Fabrication de produits chimiques de base, de produits azotés et d'engrais, de matières plastiques de base et de caoutchouc synthétique
Produits : produits pour la protection des plantes dans les domaines de l'agriculture, des espaces verts et des jardins, fabrication d'antinuisibles.
Année de création : 1973
Forme juridique : S.A.S.
Capital : 9 828 225
Naf : 20.1
Secteur d'activité : Pharmacie - Chimie - Plasturgie - Cosmétique
Groupement GASCOGNE ENVIRONNEMENT
Effectif total moyen à l'année : 540
Chiffre d'affaires HT : 272 000 000
Année : 2009
dont CA export : 50 000 000
Savoir-faire : production et distribution de produits de protection des plantes et végétaux
Services : mise au point de formules
Equipements productifs : NR
Agréments / Certifications : ISO 9001, ISO 14001, ECOPASS
Marques propres : METAREX, Agro-nutrition, de SANGOSSE
Type de clientèle : - professionnels - collectivites
Appartient au groupe : DE SANGOSSE
Nationalité du groupe : France
Site Internet du groupe: http://www.desangosse.com
Pays d'exportation : Aucun
Achats de matières premières : NR
Sous-produits à valoriser : NR
Déchets à traiter : NR
Principal trajet d'expédition à l'année :
Principal trajet d'approvisionnement à l'année :
Observations :

Reportages

1 - 2

Innovation diffusée le 12/11/2009

En 1926, Bernard De Sangosse, originaire d’Agen, était loin d’imaginer que son entreprise de vente d’engrais en gros connaîtrait une telle évolution. Le groupe De Sangosse est devenu l’un des leaders spécialiste des phytosanitaires sur appât à l’échelle internationale. Il confirme sa position avec le lancement d’une nouvelle gamme de produits anti-limaces à l’automne 2009.

 

Le Groupe indépendant De Sangosse se distingue par son organisation originale en RES (reprise de l’entreprise par les salariés). 410 salariés se partagent ainsi 86% du capital. Parmi ses différentes activités, dont celui de prestataire de services dans les domaines de l’agriculture, du jardin et des espaces verts, le métier de fabricant se développe sur 4 niches de produits : les anti-limaces, les anti-rongeurs, les adjuvants et la nutrition spécialisée des plantes. Le développement à l’international du Groupe s’articule sur ces 4 piliers stratégiques qui représentent la moitié de son chiffre d’affaires. De la recherche à la mise en marché, en passant par l’homologation et la production, l’ensemble de la chaîne de fabrication des produits sur appâts est maîtrisée. De Sangosse s’appuie sur son Centre de Recherche et de Développement (au siège à Pont-du-Casse près d’Agen) et sur plusieurs unités de formulation et de conditionnement. Sa dernière innovation se traduit par une nouvelle génération d’appâts anti-limaces dont les matières premières sont issues de céréales.

 

TDS : 3 lettres pour une agriculture éco-intensive

La stratégie était double. Augmenter la production par hectare en s’inscrivant dans le « Plan Ecophyto 2018 de réduction des usages de pesticides » du Grenelle de l’environnement qui vise à réduire de 50% la matière active par hectare, tout en améliorant l’efficacité des cultures. Le pari est réussi avec METAREX/TDS. La formulation de cette gamme de produits résulte de trois années de collaboration avec l’INRA. 4,5 millions d’euros d’investissements industriels ont été nécessaires pour adapter ce nouveau procédé. Les 3 lettres « TDS » résument le savoir-faire : « Technique-Développement-Services ». Car l’innovation porte aussi sur les services grâce à un plan d’actions global. Il s’agit de garantir un usage responsable du produit (Stewharship) et de proposer des outils d’aide à la décision (OAD) pour mieux traiter et évaluer le risque. La promotion de bonnes pratiques passe par la mobilisation des agriculteurs, avec la création d’un observatoire. L’idée est de produire des données fiables, d’apporter des recommandations et de mettre ces informations à disposition de la profession pour une gestion « éthique » du produit. De Sangosse va poursuivre ses recherches. D’ici 2018, l’objectif est de réduire encore la quantité de matière active par hectare (175 g/ha au lieu de 200 g/ha), sans pour autant modifier l’efficacité du produit.

 

Produits

Aucun produit

Offres d'emploi

Aucune offre pour le moment !

Offres de stage

Aucune offre pour le moment !